L’impression 3D dans le secteur de l’immobilier

Publié le 9 Mars 2015

L’imprimante 3D est aujourd’hui une réalité. En effet, loin d’être de la science-fiction cette merveille

de technologie est capable de travailler de nombreuses matières comme le métal, la céramique,

le plastique, le bois… Et pourquoi ne pas construire une maison ?

 

Jouets, sculptures, lunettes, écrou, bijoux… l’impression 3D permet de reproduire

voire de produire la majeure partie des objets qui nous entourent. Certaines

entreprises ont déjà compris le filon et se sont achetées un modèle d’imprimante

3D pour dupliquer leurs produits et les vendre sur le Web. Ce sera probablement

l’une des tendances majeures du e-commerce dans les années à venir. L’impression

3D est également très utilisée dans le domaine de la santé et notamment pour les

prothèses dentaires mais aussi en orthopédie.

 

Construire des maisons en 24h

Garants de ces belles réussites, certains ingénieurs du BTP en ont rêvé pour la

construction de maisons individuelles. De beaux utopistes ? Pas vraiment car c’est

fait : on peut construire des maisons ou immeubles en quelques heures pour un

cout très bas. L’exemple le plus édifiant est cette société chinoise qui a réussi à

réaliser une dizaine de maisons en moins de 24h pour 3500€… par maison.

Construire des maisons très vite, pour des budgets minimes serait juste du bonheur

pour des acheteurs qu’ont peu de moyens mais aussi pour créer des milliers de

logements sociaux…

A lire le nombre de rapports dithyrambiques sur le sujet on se dit que l’on vit une

époque formidable… mais en plus, l’histoire est belle au point que cette démarche

est écologique car les matériaux utilisés sont à la base de déchets de constructions

recyclés et de fibre de verre. Durable donc ? Justement, on n’en sait encore rien

car la seule question est : qu’en est-il de la solidité de ces bâtiments ? Et cette

interrogation en amène d’autres : l’emploi dans le BTP, quelles garanties, quel

suivi…

A suivre donc.

Retour