Détecteurs de fumée : les installer dès maintenant !

Publié le 9 Mars 2015

Alors que tous les logements devront obligatoirement être équipés de détecteur autonome

avertisseur de fumée (DAAF) à partir du 8 mars 2015, voici pourquoi ne pas se conformer d’ores et déjà à la législation.

Voici trois raisons pour ne pas attendre plus longtemps…

 

250 000 incendies d’habitation

C'est le nombre d'incendies déclarés aux assurances en France tous les ans .

Et le constat est sévère puisque 70 % des incendies mortels se produisent la

nuit, faute d’avertissement. C’est la raison pour laquelle, les pouvoirs publics

rendent obligatoire la présence d’un détecteur dans chaque logement français. 

 

Une installation simple et rapide

Que les bricoleurs du dimanche se rassurent, en général deux vis et deux trous

suffisent. Notez que dans la mesure où un incendie dégage rapidement des

fumées qui montent au plafond, il est fortement recommandé de disposer le

détecteur de fumée… au plafond. À défaut, les utilisateurs qui optent pour une

fixation murale devront le positionner en hauteur. Le tout à distance des autres parois.

Sachez enfin qu’il est interdit d’installer des DAAF dans les parties communes des

immeubles collectifs d’habitation.

 

Éviter les ruptures de stock

Anticiper, c’est choisir. Si les modèles d’entrée de gamme sont aux alentours de

10 euros, les versions plus élaborées (avec système optique interconnectable ou

compatibles avec système d’alarme globale) peuvent atteindre les cent euros. Dans

les logements à grande superficie, il est préférable d’opter pour plusieurs détecteurs

interconnectables entre eux. Ce système permettant aux membres du foyer d’être

prévenus y compris si un feu se déclare dans une pièce éloignée. À vous de choisir

le modèle adapté à vos besoins.

 

En pratique

Dans quelles pièces installer un DAAF?

Dans le couloir menant aux chambres et pour les fumeurs dans la chambre. Les pièces

d’eau sont déconseillées. De même que les espaces frais comme les buanderies.

Quel modèle choisir ?

Le détecteur de fumée doit être certifié selon la norme européenne EN14604 avec

l’apposition du marquage CE qui confirme que le modèle est conforme aux exigences

de cette norme. Certains ont en plus la mention NF, marque de certification de qualité

qui atteste que les détecteurs répondent à des critères précis : dimensions, niveau sonore…

Qui doit l’installer ?

Le propriétaire du logement selon le site Interieur.gouv.fr

Qui informer ?

Le locataire ou le propriétaire doit notifier l’installation du détecteur à son assureur.

Retour