Comment réussir un investissement Pinel

Publié le 12 Octobre 2015

Un investissement locatif ne s’improvise pas ! La ville comme le quartier doivent être passés au crible lors de l’achat de votre logement neuf. Nos conseils.

 

Vous réalisez un investissement locatif dans le neuf ? La loi Pinel vous permet de déduire une partie du prix du bien directement de vos impôts (12 % pendant 6 ans, 18 % pendant 9 ans et 21 % pendant 12 ans). Mais ne vous focalisez pas sur la défiscalisation. Votre priorité, c’est trouver un locataire, assurer la valorisation du bien et penser à la revente. Bref, vous devez savoir où et quoi acheter.

La ville. Misez sur les métropoles qui associent dynamisme économique et démographique. Les agglomérations Lyonnaise, Toulousaine et Lilloise, par exemple, attirent des salariés qui seront autant de candidats locataires. Renseignez-vous sur l’état du marché locatif et sur l’équilibre offre/demande de la ville que vous convoitez.

Le quartier. Votre appartement doit bénéficier d’un emplacement de qualité. La proximité des commerces, des transports en commun, des écoles et des espaces verts sont autant de critères recherchés par les locataires. Misez aussi sur les quartiers qui font l’objet d’une rénovation urbaine à court terme pour bénéficier d’une éventuelle plus-value lors la revente de votre bien.

Le logement. Le type de bien doit être choisi selon les besoins du marché locatif. Les studios sont les plus rentables. Les deux pièces offrent un bon compromis risque/rendement. Les trois et quatre pièces, plus chers à l’achat, font partie des appartements intéressants. Rares sur le marché, ils sont recherchés par des familles qui restent généralement plusieurs années dans les lieux. A la revente, ils trouvent plus facilement acquéreur.

 

article réalisé par pap.fr

Retour