Title

Tournai, la plus ancienne ville de Belgique

Tournai se situe dans la partie francophone de la Belgique, dans la province de Hainaut, à moins de 30 km de Lille. Avec les 29 villages, la ville compte une superficie de 213,750 km2 - ce qui fait d’elle l’agglomération la plus étendue de Wallonie.

Tournai est au cœur de la Wallonie picarde, un territoire qui s’étend de Comines-Warneton à Enghien. Idéalement située à 30 km de Lille (F) et de Kortrijk, à 50 Km de Mons, et à 80 km de Bruxelles, on peut s’y rendre par la route (Tournai est en bordure d’autoroute), par voie fluviale (halte nautique au quai Taille-Pierres), ou par chemin de fer (gare). Quant au fait de rallier Tournai par voie aérienne, la ville se trouve à 25 minutes de l’aéroport de Lille-Lesquin, à 1h de celui de Charleroi et à 2h de celui de Paris. En 2013, elle compte un peu plus de 69 000 habitants, ville et villages confondus. Chacun des 29 villages qui entourent la ville possède son identité propre et ses trésors que ce soit sa fête, son église, sa chapelle, une ferme particulière, un château, un moulin, un jardin des poètes,… qui eux aussi valent bien un moment de découverte.

Le patrimoine bâti

Tournai est l’une des rares villes de Belgique qui rassemble, du Roman au contemporain, une aussi grande variété de styles architecturaux. Surprise et plaisir sont au rendez-vous au fil des rues au fur et à mesure de la découverte de bâtiments de style gothique, Louis XIV, Renaissance, néoclassique, éclectique, Art nouveau dont le plus bel exemple est le Musée des Beaux-Arts de l’architecte Victor Horta), Art déco, … L’architecture religieuse y est très présente, à un point tel que Tournai avait autrefois été surnommé « ville aux cent clochers et aux quatre cents cloches ». Cette appellation a ensuite été déformée pour devenir « ville aux 5 clochers et aux 4 sans cloches », en référence à la cathédrale, dont un seul clocher fut pendant longtemps pourvu d’une cloche. Plusieurs églises ont disparu au cours des siècles, et parmi les douze qui restent, certaines ont été désaffectées du culte, telles Sainte-Marie-Madeleine, l’église Saint-Nicolas, Sainte-Marguerite ou encore l’église des Rédemptoristes.

Le Beffroi : patrimoine de l’Unesco

Cette œuvre de 7 mètres de diamètre, placée au-dessus du porche occidental, a été conçue au XIXe siècle par l’architecte français Charles César Benvignat, de la mouvance Viollet-le-Duc. Elle sera cependant modifiée par l’architecte tournaisien Justin Bruyenne. Le beffroi de Tournai est le plus ancien de Belgique. Il fut construit suite à l’octroi à la ville, en 1188, de la charte des libertés communales par le roi de France Philippe Auguste. Classé Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1999, il a fait l’objet, entre 1992 et 2002, de travaux de restauration et d’aménagement touristique. Si, avant 1992, on ne pouvait que gravir les marches pour accéder aux deux terrasses pour y admirer le panorama sur la ville et les environs, on peut à présent découvrir les salles ouvertes à la visite le long des 257 marches menant à la terrasse supérieure. Panneaux didactiques s’ajoutent à la découverte géographique de la ville et des environs que permettent les tables d’orientation placées sur les 2 terrasses. Il constitue, après « Le Couloir du Temps », la seconde étape du circuit d’interprétation du cœur historique de Tournai.

 

VOIR LES ARTICLES :