Title

Résidence secondaire : quel serait votre rêve ?

D’après un récent sondage, 70 % des Français aimeraient acheter une résidence secondaire. En bord de mer ou au cœur d’un village ? Quel serait pour vous le choix idéal ?

S’échapper le temps d’un week-end ou d’un séjour prolongé dans sa maison de vacances séduit bon nombre de Français. En effet, c’est le résultat d’une enquête menée par le site Internet JeReveduneMaison.com. C’est en bord de mer qu’ils se voient majoritairement profiter des bienfaits de cette habitation. 51 % des interrogés plébiscitent la grande bleue quand la campagne et la montagne occupent respectivement la deuxième (38 %) et la troisième (18 %) place. Les villages ont également la cote : 44 % des sondés les privilégient pour s’y installer. En revanche, résidence secondaire ne rime pas avec coin perdu. Les lieux isolés, loin de toute autre habitation, ne retiennent que 20 % des suffrages. Et contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, les régions qui enregistrent un fort taux d’ensoleillement ne sont pas, non plus, les plus prisées ! 63 % des Français ne désirent qu’un niveau de soleil moyen. Ils sont à peine plus de 30 % à préférer un niveau maximal. Enfin, la distance avec le domicile principal importe beaucoup. Si un quart des répondants accepteraient un trajet en voiture compris entre quatre et six heures, ils sont 45 % à vouloir se rendre sur leur lieu de villégiature en moins de deux heures. Et vous ?

Le temps des bonnes affaires ?

Avec plus de 3 millions d’habitations concernées, la France est championne du monde des résidences secondaires. Auriez-vous envie de sauter le pas ? La tentation est grande, d’autant plus que ce marché n’a pas été épargné par la chute des tarifs dans l’immobilier. Depuis le début de la crise en 2008, certains biens ont enregistré une baisse de leur prix de vente pouvant aller jusqu’à 50 %. Les personnes en quête d’opportunités peuvent encore réaliser de bonnes affaires. Malgré ces conditions, JeReveduneMaison.com rapporte que les Français restent sur la réserve. Eh oui, 22 % recherchent un peu leur petit bout de paradis. Seuls 17 % se révèlent particulièrement actifs pour voir leur projet se concrétiser.

 

VOIR LES ARTICLES :