Title

Rénover, embellir et isoler par l’extérieur sa façade

Que votre pavillon soit conçu en maçonnerie, en ossature bois ou métallique, la polyvalence de ce panneau de vêture brique permet une adaptation parfaite. En choisissant ce matériau, vous faîtes deux travaux majeurs en un : rénovation de façade mais aussi l’isolation thermique par l’extérieur. Le procédé, qui répond aux normes de fabrication les plus sévères, est d’ailleurs protégé par un brevet international. « Nous proposons un système complet comportant des panneaux de vêtage standards ou spéciaux (élément d’angle), des fixations mécaniques, des profilés de départ, des profilés de finition, du mastic polyuréthane, du mortier de jointoiement. Les panneaux standards, d’une épaisseur de 25mm, sont composés d’un parement de plaquettes de terre cuite serties dans une plaque mince de polyuréthane », explique Daniel Deudon, directeur de l’entreprise Véta France.

En bref

Bon à savoir

Afin de réduire la consommation énergétique du bâtiment (plus gros consommateur d'énergie en France), les pouvoirs publics favorisent les travaux d'isolation thermique. L’isolation thermique par l’extérieur de votre façade permet de supprimer toutes les zones froides (ponts thermiques). Vous profitez enfin d’un vrai confort de température hiver comme été. Le département pose de la société VETA France est certifié RGE pour les travaux d'isolation thermique extérieur, ce qui ouvre droit aux crédits d’impôts.

Crédit d’impôt pour la transition énergétique

La loi de Finances 2015 a remplacé le crédit d’impôt développement durable (CIDD) par le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Le dispositif s’applique à une partie des dépenses occasionnées lors de travaux d’amélioration énergétique payées avant le 31décembre 2016. La nouveauté est qu’il met en place un taux unique de 30 % dès la première dépense réalisée.

L’Eco-Prêt à taux zéro pour la rénovation

Sans intérêt et soumis à aucune condition de ressources ou de revenu, l’Eco-PTZ est réservé aux propriétaires qui entreprennent des travaux d’isolation thermique ou de remplacement de ses équipements dans leur résidence principale ou dans des logements qu’ils mettent en location ou qu'ils s'engagent à donner en location (bâtiment dont la construction s’est achevée avant le 1er janvier 1990). Ce prêt (un seul par logement) est plafonné à 30 000 €. Il est cumulable avec le crédit d’impôt Développement Durable pour les ménages dont les ressources n’excèdent pas 30 000 €.

 

 

VOIR LES ARTICLES :