Title

Quand votre jardin prend de la hauteur

Vous souhaitez intégrer une touche de vert à votre habitation? Avez-vous songé à jouer la carte de la verticalité?

Depuis quelques années, la tendance du mur végétalisé s’est répandue dans l’espace public, au sein des halls de musées, d’hôtels ou encore de sièges sociaux de grandes entreprises, apportant ainsi une note d’esthétisme organique. Puis, il s’est même invité chez les particuliers désireux, eux aussi, de s’offrir un jardin aussi insolite qu’impressionnant. Si certains misent sur l’esprit du concept en choisissant d’accrocher une succession de pots suspendus, d’autres se lancent pleinement dans l’aventure en recouvrant un mur de panneaux végétaux. Quelques jardiniers paysagistes en ont même fait leur spécialité. Ils réalisent le plan personnalisé, l’installation et même le service après-vente. Car ce type de structure nécessite un entretien rigoureux. Au bout du compte, chaque projet est unique : le tableau vivant évoluant au fil des saisons. Le cruel manque d’espace a fait prendre conscience de l’étendue des possibilités offertes par les murs, les parois et les toitures des bâtiments. Pour le coût, sachez qu’il varie en fonction de chaque réalisation. Pour déterminer le budget final, il convient de prendre en compte, entre autres, la superficie à recouvrir, le degré de difficulté, le choix et le nombre des plantes. Les prix varient donc de 300 à plus de 1 000 euros le mètre carré.

Les avantages en zone urbaine

Il n’est plus rare aujourd’hui de croiser une façade végétalisée en ville. Ces réalisations ont plusieurs avantages : elles absorbent les poussières et le CO2 ! Elles permettent « une meilleure production d’oxygène et limitent ainsi la pollution de l’air », rapporte Catherine Muller, présidente de l’Unep (Les entreprises du paysage). Elle ajoute que les murs végétalisés « contribuent directement à limiter l’effet « îlot de chaleur » : avec la concentration des habitations dans un espace très bétonné, les températures augmentent plus rapidement en ville, ce qui occasionne les fortes chaleurs urbaines en été par exemple. Le mur végétal agit directement sur ce phénomène en permettant de rafraîchir l’atmosphère urbaine. » De plus, ils réduisent les impacts acoustiques. Convaincus ?

 

VOIR LES ARTICLES :