Title

Passez en revue vos outils de jardin

Une check-list pour jardinier

Au potager ou au jardin floral, les outils de base sont les mêmes. Et pour votre terrasse, la panoplie élémentaire ne change pas. Vous en adapterez bien entendu le format au travail en pot et en jardinière.

Préparez le terrain

La bêche et le louchet ont la même utilité : retourner la terre et l’ameublir. En complément, pour un terrain lourd et caillouteux, vous utiliserez avec soulagement pour votre dos une fourche bêche. Adoptez sans hésiter la griffe ou croc de jardin, munie de quatre ou cinq dents fines à section triangulaire. C’est un outil polyvalent pour la préparation du sol, le nivelage et l’ameublissement. Enfin, vous apprécierez l’usage du sarcloir, cousin de la serfouette en plus robuste, qui vous servira à désherber, à aérer le sol et même à piocher superficiellement. Pour le balcon, vous utiliserez de petits outils à main, comme la griffe et le transplantoir. Cette minipelle pointue sert à la plantation et au repiquage de petits végétaux, ne vous en privez surtout pas.

Le potager

Au jardin des délices, le matériel se spécialise et se diversifie. Le jardinier chevronné utilisera la binette pour sarcler au pied des plantes à végétation basse et il se munira d’une subraclette et d’une ratissoire pour les végétaux à tige. Faites-vous conseiller utilement par un professionnel de jardinerie selon la nature de vos projets. En tout cas, n’oubliez pas de compléter votre panoplie par un râteau à long manche, une houe pour les lourdes tâches, un plantoir conique pour enfouir les semences et l’indispensable cordeau pour tracer vos sillons bien rectilignes.

Le jardin d’agrément

On retrouve nombre d’outils cités pour le potager, mais ils sont utilisés différemment. La bêche, par exemple, servira à la préparation des plates-bandes et la binette sera réservée au désherbage. Très pratique pour les terrasses et balcons, le couteau désherbeur à lame incurvée et tranchante, est un outil de précision pour déterrer et couper les racines de chiendent. Plus spécifiquement pour le jardin décoratif, vous choisirez avec soin votre sécateur. Choisissez-le à votre main. Il en existe pour les gauchers. Optez pour un manche ergonomique et pour un modèle à enclume, la lame tirante facilitant la coupe. Pour planter les bulbes, n’utilisez pas un plantoir conique au risque de faire pourrir le végétal. Utilisez plutôt un outil spécifique en emporte pièce qui vous garantira un trou à fond plat.

La pelouse

Tout dépendra évidemment de la superficie occupée par votre cher gazon. Dans tous les cas, vous ne ferez pas l’économie d’une tondeuse. Certes, vous pouvez la partager avec vos voisins ou encore utiliser un modèle manuel très écologique et peu coûteux pour des surfaces n’excédant pas quelques dizaines de mètres carrés. Au-delà, vous aurez le choix entre la tondeuse électrique classique, silencieuse, nécessitant peu d’entretien, mais traînant son fil à la patte, et les modèles à moteur thermique efficaces, laborieux, mais lourds et bruyants. Tondre, c’est le travail de base de l’amateur de gazon. Mais cela ne suffit pas, il vous faudra passer le rouleau à l’aide d’un cylindre creux lesté d’eau ou de sable. Il vous faudra également un scarificateur, destiné à extirper les mousses et les herbes jaunies.

 

 

VOIR LES ARTICLES :