Title

PAROLE D’EXPERT

Qui êtes-vous et quels sont vos points forts ?

Créé en 1880, nous sommes une entreprise indépendante depuis 5 générations, et le plus ancien administrateur de biens de Lille. Nous assurons 4 métiers : le syndic (cœur de métier), la gestion locative, la location et la transaction. Nos forces ? Un service personnalisé, et une réelle expertise en droit immobilier. Membre de 2 groupements, UNIS et Partenaires de l’immobilier Grand Lille, nous formons nos équipes métiers et pouvons ainsi offrir à nos clients/vendeurs une « machine de guerre » pour trouver leur acheteur !

Pourquoi investir en centre-ville ?

Contrairement aux autres quartiers, le centre-ville de Lille a été le seul à garder des prix au m2 quasi stable ces sept dernières années. Les quartiers sûrs pour un investissement sont le centre, les contours de la Grand place et de la place de la République, le début du Vieux Lille et autour de l’université « La Catho ».

Quels sont les prix au m2 ?

A l’achat, dans Lille intramuros, pour de l’ancien rénové, la fourchette est large. Selon les quartiers, comptez entre 2100€ et 4200€ du m². Dans les quartiers cités plus haut, les prix sont plus élevés (entre 3100€ et 4000€/m2). En moyenne les prix oscillent autour de 2900€/m2 et de 3300€/m2 dans le centre. En location, les prix sont là aussi extrêmement variables. Tout dépend du type de bien*, des prestations proposées (ascenseur, parking, rez-de-chaussée/dernier étage, moquette, parquet, etc.) de l’état du bien et de l’attrait du quartier. Par exemple, pour un studio dans le Vieux Lille, bien placé, on peut monter jusqu’à 18/20 € du m2. En revanche, l’effet du neuf « tasse » les loyers qui restent donc plus accessibles (environ 12€/m2).

Quels sont les biens typiques ?

Il y a de tout, mais les petites surfaces comme les studios ou type 2 sont les plus courants. Ils répondent à la demande des 108 000 étudiants qui font leurs études sur la métropole lilloise. On trouve aussi de grands appartements, mais ils sont plus difficiles à dénicher.

*Sur « Lille tout quartier ».

 

VOIR LES ARTICLES :