Title

Locataires : quelles sont vos garanties ?

Quelles sont les garanties qui protègent les locataires ? Petit passage en revue !

Si l’angoisse de loyers impayés habite les propriétaires, elle met également à rude épreuve les nerfs des locataires. Car de nos jours, avec le chômage de masse et la généralisation des emplois précaires (CDD et intérim), nul n’est à l’abri d’un incident de paiement.

Aussi comment se prémunir et aborder une éventuelle phase difficile dans de meilleures conditions ?

Avant même de se lancer dans la recherche d’un appartement ou d’une maison à louer, il vaut mieux se renseigner sur les garanties qui existent. Et il y en a. Par exemple, le Loca Pass engage les organismes d’Action Logement (ex-1% Logement) à payer les loyers et les charges du locataire si celui-ci se retrouve en défaut de paiement. Le montant est égal à neuf mois de loyers charges comprises, dans la limite de 2.000 euros par mois. Peuvent prétendre au Loca Pass, les jeunes de moins de 30 ans demandeurs d’emploi ou en formation dans une entreprise, les retraités depuis moins de cinq ans, les préretraités, les saisonniers ainsi que les salariés du privé. Les personnes défavorisées, notamment les jeunes de moins de 26 ans qui rencontrent de réelles difficultés pour accéder à un logement, peuvent aussi se tourner vers le Fonds de solidarité pour le logement (FSL).

Il s’agit d’une aide financière, sous forme de subvention ou de prêt, adressée aux personnes isolées ou en rupture familiale, mais qui disposent de ressources financières pour payer leur loyer.

Pour accompagner les étudiants dans leur accès au logement, il existe une autre aide : la Caution locative étudiante (Clé). Pour en bénéficier, il faut en faire la demande auprès du Lokaviz, être âgé de moins de 28 ans, avoir des revenus mais n’ayant pas de garant personnel.

Pour information, si le locataire ne peut plus payer son loyer, il se doit de signaler sa situation à son propriétaire. Un compromis ou un règlement à l’amiable peut éventuellement être trouvé avant de faire jouer ces garanties.

Focus sur l’assurance habitation

En entrant dans un nouveau logement, le locataire doit s’assurer que sa responsabilité sera couverte en cas de sinistre. En France, la souscription d’un contrat d’assurance habitation est obligatoire, sauf exception.

 

Quelles garanties apportent-elles ?

Au cours de votre bail, vous avez endommagé le logement. Pas de panique, car vous avez souscrit une assurance habitation dite assurance des risques locatifs. En effet, cette démarche est obligatoire, sauf pour les locations saisonnières ou les logements de fonction. Pour ces derniers cas, il convient tout de même de prendre ses précautions car sans assurance, la responsabilité du locataire n’est pas couverte.

À noter que l’assurance des risques locatifs est limitée aux sinistres causés au logement comme un incendie ou un dégât des eaux par exemple. Les biens du locataire (mobilier, électroménager, vêtements, etc.) et ceux des voisins ne sont pas pris en charge et ne seront donc pas remboursés par l’assureur… Pour se prémunir de cela, mieux vaut opter pour des garanties complémentaires. C’est la multirisque habitation. Celle-ci couvre aussi le locataire sur les embellissements qu’il a réalisés au sein du logement. En effet, en cas de problème, les aménagements de la cuisine ou de la salle de bain, les faux plafonds mais aussi les peintures et autres papiers peints seront garantis !

D’autres options peuvent également être prises pour se protéger davantage. Car certaines options vous font bénéficier d’une protection juridique avec le remboursement des frais de justice ou d’huissier.

 

A découvrir également :

Propriétaire quelles sont vos garanties ? 
Q
uelle délai de préavis avant de prendre congé ?

 

 

 

VOIR LES ARTICLES :