Title

Le chauffage enflamme les débats

Le chauffage collectif ne sera bientôt plus qu'un lointain souvenir. Tous les immeubles doivent avoir mis en place des dispositifs à même d'individualiser les frais de chauffage d'ici au 31 mars 2017 si le bâtiment a été construit avant 2001, et d'ici au 31 décembre 2017 pour les édifices postérieurs.

Or, malgré un objectif louable de baisse des dépenses énergétiques des occupants, le coût élevé de cette mise aux normes a provoqué une levée de boucliers. Depuis le début de l'année, « pro » et « anti » se livrent ainsi une lutte médiatique acharnée.

Sondage

Dernière illustration en date, un sondage OpinionWay réalisé pour le site Mon-chauffage-équitable.fr, indique que neuf Français sur dix soutiennent l'individualisation des frais de chauffage et que 93 % la jugent équitable. Un plébiscite prévisible par « toute personne à peu près sensée qui n'est pas experte en copropriété », selon UFC-Que-Choisir qui a vite rappelé que les spécialistes s'opposent, en revanche, à la mesure qui n'est, selon eux, « qu'un leurre » en termes de gain de pouvoir d'achat des ménages.

 

VOIR LES ARTICLES :