Title

La maison pousse les murs

Loft ou grande pièce à vivre, ces dernières années, nos maisons se décloisonnent pour laisser place à des espaces multifonctions. Un nouvel art de vivre dont le maître mot est convivialité.

Les modes et les tendances en matière d'aménagement sont un véritable reflet de la société et des mœurs dans lesquelles nous évoluons. Si, jusqu'aux années quatre-vingt, chaque pièce de la maison avait sa propre destination, aujourd'hui les espaces s'agrandissent. Le coût de l'immobilier pousse les propriétaires à repenser leur intérieur. On fait tomber les murs pour gagner quelques mètres carrés mais surtout pour créer un habitat plus convivial et chaleureux. Fini le salon et la cuisine cloisonnés, on supprime ces murs qui freinent la convivialité et on inonde sa grande pièce à vivre de lumière. Renforcer la cohésion et la communication est donc le véritable leitmotiv de ces espaces ouverts qui deviennent un lieu central pour toute la famille. Pour un open space chaleureux, on prévoit d'aménager un salon spacieux avec du mobilier confortable et une table basse suffisamment grande pour partager un apéritif avec ses amis.

Le hiving, nouveau mode de vie

Toujours dans la même veine, un autre phénomène bien similaire a pris de l'ampleur dans nos intérieurs : le hiving. Symbole de la vie en communauté, cette tendance efface les pièces pour créer un lieu de vie presque unique où le confort se mêle à l'hospitalité, et où tous les membres de la famille se donnent rendez-vous. L'idée est que chacun puisse vaquer à ses occupations dans le même espace et sans s'isoler des autres. Pour ce faire, on réduit considérablement la surface des chambres, de la salle de bains et des pièces privées, pour composer un grand espace commun où il sera possible de jouer, lire, travailler ou encore faire la fête. Bref, la maison se décloisonne le plus possible pour se métamorphoser en un lieu de partage.

Attention aux pièges !

Mais attention, agrandir son intérieur en faisant tomber les murs nécessite bien plus que quelques coups de masse. D'abord, il faut identifier s'il s'agit d'un mur porteur ou d'une simple cloison. Ensuite, il faut repenser intelligemment l'espace. En effet, une fois les pièces réunies, des finitions et des raccords décoratifs seront à prévoir. Cette nouvelle grande surface doit créer une unité visuelle, notamment à l'aide des couleurs et des matériaux. Il faudra également concilier les différentes zones en prenant soin de délimiter les espaces et leur affectation. Un coin pour manger, un autre pour cuisiner et un dernier pour travailler par exemple. Ces open spaces sacrifient aussi généralement les rangements, pourtant essentiels dans une grande maison dans laquelle vit une famille entière. Les meubles modulaires et les étagères deviendront alors de précieux alliés. Enfin, pour combler ce nouveau volume particulièrement généreux, le mobilier imposant sera à privilégier.

 

VOIR LES ARTICLES :