Title

A la maison, c’est moi qui commande

En occupant la deuxième place du marché européen, on peut sans conteste affirmer que les Français sont séduits par la domotique. La raison se révèle d’une extrême simplicité. En effet, loin du gadget, les technologies développées permettent aux utilisateurs de gagner en confort et en sécurité. Alors, pourquoi ne pas sauter le pas? Voici quelques nouveautés susceptibles de convaincre les plus sceptiques.

Sans fil et sans pile

On peut penser qu’investir dans la domotique coûte cher. Pourtant, il est possible de s’essayer à cette nouvelle tendance sans pour autant changer d’appareil. En effet, le groupe Altyor vient d’inaugurer une nouvelle gamme – NodOn® c’est son nom – comprenant, entre autres, des « actionneurs » capables de rendre intelligents vos équipements. Par exemple, la prise Z-Wave Plus permet de détecter une coupure de courant. Idéale pour les appareils ménagers sensibles comme un réfrigérateur ou un congélateur. Avec la télécommande Soft Remote associée, cette prise se révèle particulièrement utile pour allumer et éteindre lampes et autre chaîne hi-fi jusqu’à 30 mètres. La gamme est complétée par des capteurs pour détecter la fumée ou gérer la température dans toutes les pièces de l’habitation, ainsi que des interrupteurs muraux pour contrôler un ensemble d’appareils.

Interrupteur : 39,90 € ; Capteur : 49,90 € ; Pack « Soft control » : 89,90 €

Une serrure… sans clé

Vous avez oublié vos clés ? Pas de souci, vous avez installé une serrure connectée ! Reno’Motion ENTR vous offre la possibilité d’entrer ou de sortir de chez vous sans l’aide du traditionnel sésame. Désormais, il vous faut votre Smartphone. Vous pouvez également utiliser une télécommande, un lecteur d’empreinte digitale ou un code. Bien évidemment, plusieurs autorisations d’accès au domicile sont programmables.

www.vachette.fr - 390 € (pose non comprise)

Electroménager : les objets connectés font recette

Cuisson maîtrisée, aide à la préparation des recettes, décidément les objets connectés nous facilitent la vie. Avec sa cocotte NutriCook Connect, lancée au CES (Consumer electronics show) 2013, Seb a révolutionné l’univers de la cuisine. Cet appareil de cuisson bien connu des ménagères s’est doté d’un programme intelligent pour permettre non seulement de suivre la cuisson en temps réel via smartphone ou tablette, mais bien d’accompagner pas à pas son utilisateur dans la réalisation de sa recette. Un procédé inventif qui, aujourd’hui, est loin d’être unique dans l’univers de la cuisine.

Quand les appareils se diagnostiquent eux-mêmes

Pour ses 70 ans, Candy a lancé une gamme d’électroménager intelligent. Si le fabricant n’est pas pionner dans le domaine, c’est parce qu’il s’est laissé un peu de temps pour proposer aux consommateurs une gamme complète de sept produits. Four qui informe d’un problème technique et du moment où il faut le nettoyer ; hotte qui se déclenche à distance et annonce quand il est nécessaire de nettoyer et changer le filtre, et suivant le modèle, peut alerter via smartphone ou tablette de la détection de fumée ; lave-vaisselle qui renseigne sur le meilleur mode à choisir et qui se déclenche ou s’arrête à distance, réfrigérateur qui prévient quand sa porte est mal fermée ou lorsque les bouteilles placées au congélateur sont fraîches ; lave-linge qui fonctionne à distance et qui conserve le linge au frais jusqu’au retour des occupants et enfin table de cuisson qui donne puissance et temps de cuisson restant… Vous l’aurez compris, les objets connectés ont pour vocation de soulager notre quotidien des contraintes. La fin des corvées ?

 

VOIR LES ARTICLES :