Title

La maison bourgeoise : un charme incomparable

La maison bourgeoise présente une architecture simple et fonctionnellequi, durant des siècles, utilise et optimise les ressources locales pour la production des matériaux et le savoir-faire. Petit tour d’horizon de ses principales caractéristiques.

La maison bourgeoise (ou maison de maître) est une maison de ville ou de bourgs, généralement habitées par des notables (médecins, notaires, avocats..). Elle sera plus ou moins « cossue » selon le statut et la fortune du propriétaire, et présentera des pièces suffisamment vastes pour y accueillir des réceptions. Son architecture fait appel à des matériaux naturels, nobles et solides. Si elle est plus grande et plus décorée que la maison paysanne, elle utilise autant la terre argileuse sous forme de brique ou de tuile mais aussi la craie, l’ardoise, le bois… La brique est le matériau de base, laissé apparent en général. La pierre est présente pour rehausser les pilastres, chaînages d’angle, corniches, bandeaux, linteaux, appuis de fenêtres et frontons des lucarnes. Le bâti compte un à deux étages, plus le grenier. Le bâtiment principal est surmonté d’une toiture en ardoise à deux ou quatre pans. Les ouvertures (fenêtre, porte, lucarne) sont toujours plus hautesque larges.

Modifier sans dénaturer

Les maisons bourgeoises, grandes et éclairées par de nombreuses fenêtres, sont souvent bien construites avec des matériaux « nobles ». Néanmoins, transformer une maison pour l’adapter à ses rêves n’est pas toujours possible. Son architecture doit guider le projet d’aménagement et il faut préalablement en établir la « carte d’identité » : son histoire, ses caractéristiques architecturales, ses qualités et ses défauts...

Source : C.A.U.E. de la Somme

Comment la reconnaître ?

La maison de maître ou maison bourgeoise, se caractérise par :

- Sa forme carrée et ses grandes pierres angulaires apparentes.

- Son année de construction, généralement antérieure à 1914.

- Ses matériaux : pierres de taille ; murs jusqu'à 1m d'épaisseur.

- Une porte centrale au centre, au sommet d'un court escalier et entouré d'une fenêtre de chaque côté.

- Souvent au 1er premier étage, 3 fenêtres alignées sur la porte et les fenêtres du niveau inférieur.

- La hauteur des plafonds (de 2,80 m à 4 m).

- Cheminées, en marbre ou en pierres, dans la salle à manger, le salon, et les chambres.

- Parfois un plafond en stuc d'époque.

- Un escalier intérieur en pierres, avec une rampe en fer forgé.

- Une grande grille ancienne en fer forgé indique l'entrée de la maison.

Source : wikipedia.org

 

VOIR LES ARTICLES :