Title

L’Audomarois : une sacrée belle balade !

Ville au patrimoine de caractère, Saint-Omer est aussi le point de départ pour découvrir l’Audomarois et sa nature onirique entre étangs et forêt.

La ville de Saint-Omer, berceau du christianisme dans le Nord et capitale de l’Audomarois, arbore un patrimoine architectural exceptionnel, riche, notamment en édifices religieux. Comme en témoignent les ruines toujours visibles de l’abbaye Saint-Bertin, fondée au VIIe siècle par ce célèbre évêque de Thérouanne. Sans oublier la chapelle de l’ancien collège des jésuites wallons, le séminaire épiscopal, l’église Saint-Denis et sa tour (XIIIe siècle) et enfin la majestueuse cathédrale de Saint-Omer, dernier vestige du style gothique. Dans leurs balades, les promeneurs retiendront les belles façades d’hôtels particuliers qui scintillent aux premiers rayons de soleil. Et surtout ils n’oublieront pas de faire un détour « nature » au jardin public imaginé par l’architecte Guinoiseau.

Terre de commerce, de papier et du verre

De son passé de grande cité marchande, Saint-Omer en a conservé l’agencement de ses rues et places. En cœur de ville, la place Foch où trône fièrement l’ancien bâtiment de la Scelle à la façade en bailliage, qui abrite le centre culturel La Comédie de l’Aa, point de départ de rues aux noms évocateurs (rue des clouteries, rue des cuisiniers, rues des épées) et de plus grandes artères menant aux anciens ports. Idéalement situé le long de l’Aa, un fleuve côtier qui débouche sur la mer du Nord, l’Audomarois a bénéficié de sa localisation géographique pour développer des savoir-faire autour du verre et du papier. A partir du XVe siècle, la vallée de l’Aa se distingue par une activité papetière intense dont l’histoire est retracée à la Maison du papier à Esquerdes. Aujourd’hui encore, l’Audomarois à lui seul concentre 50 % de la production en volume du Nord - Pas de Calais. Il faudra attendre 1825 pour que soit créée la verrerie d’Arques qui devient en 1948 Luminarc avant de se baptiser Arc international en 2000. Partir à la découverte de l’Audomarois, c’est aussi tomber sous le charme de son marais qui recèle 700 kilomètres de chemins d’eau à arpenter en escute, bacôve ou canoë. Pour ceux qui veulent garder les pieds au sec, le VTT ou le solex électrique permettent de parcourir les chemins de halage. Enfin, les amoureux des oiseaux se précipiteront à l’observatoire ornithologique de la Réserve naturelle des étangs du Romelaëre. Décidément l’Audomarois réserve de belles surprises pour une escapade ou pour y poser ses valises. Car selon Bruno Leroy de l’agence L’Immobilière Cocquempot, « le Pays de Saint-Omer, aujourd’hui, est recherché par les acquéreurs pour de nombreuses raisons : situation géographique, qualité de vie et environnement, prix au mètre carré abordable (voir encadré), ainsi que pour ses nombreux projets structurants comme Scéneo, Maison du Marais, le futur Théâtre à l’italienne ou encore ses manifestations culturelles, sportives ou commerciales… portés par nos collectivités territoriales. »

Bon à savoir

Omer se traduisant Audomarus en latin, les habitants de Saint-Omer sont donc appelés les Audomarois. Du 15 au 19 juillet, ils donnent rendez-vous aux mélomanes pour leur traditionnel Jazz festival à la programmation de qualité. Une manifestation qui se déploie dans toute l’agglomération de Saint-Omer.

 

VOIR LES ARTICLES :