Le style industriel est issu des lofts new-yorkais, des anciennes usines reconverties en habitation. Depuis le milieu des années 90, le mobilier industriel est à la mode et le succès ne se dément pas après toutes ces années. Mais quels sont les codes de cette décoration d’un nouveau genre ? 
 
Avec la fermeture des usines est venue la mode des lofts. Pour meubler ces immenses surfaces vendues à des citadins, les architectes d’intérieur ont eu l’idée de remettre le mobilier industriel au goût du jour. C’est ainsi que ces meubles dédiés au travail sont devenus incontournables dans les magazines de déco. Même les grands distributeurs proposent des copies du style indus’. Mais pour l’authentique : une chaise emblématique en métal ou un wagonnet transformé  en table basse les prix flambent… Il y a quelques années, les usines payaient à prix d’or des ferrailleurs pour racheter leurs vieux meubles. Désormais, ce sont les marchands qui paient les usines pour les récupérer. 
 
L’art du recyclage
Face à ce constat, mieux vaut chiner en brocante ou miser sur la récup’ et le détournement ! Grâce au recyclage allié à quelques bonnes idées, on redonne de la valeur aux objets. Comme ces anciens casiers en acier pour ranger les chaussures, ces vieux fauteuils de cinéma devenus sièges de salon, cet ancien établi transformé en buffet, ou encore cette table basse en palette, équipée de grosses roulettes… chaque meuble métamorphosé, détourné de son utilisation première devient ainsi unique en son genre. 
 
La recherche d’authenticité
Avec ce style, directement emprunté du monde ouvrier des années 1900-1930, les meubles militaires équipés de profonds tiroirs (qui permettaient autrefois de ranger des vis et des boulons) ont fière allure dans une entrée. Les tabourets d’études trouvent leur place devant un bureau métallique minimaliste des années 50 et la table habillée d’une feuille de zinc trône dans la salle à manger. Les français aiment ces meubles qui racontent une histoire, allié à un style « brut de décoffrage », robuste et parfois encombrant. Heureusement, il est possible de dépareiller le mobilier, comme associer deux chaises très différentes autour de la même table. Intemporels, sobre et discret, le style indus’ se métisse. On peut le mélanger avec tout : du design, du baroque, ces meubles sont bien partout où ils sont.
 

 

 

Découvrez les intérieurs des annonces
de La Voix Immo

et inspirez-vous