Title

5 conseils avant d’acheter un loft
Transformer une grange, un atelier d’artisan ou un entrepôt d’usine en habitation… un pari un peu fou ? Pas si sûr ! Ces dix dernières années, de plus en plus de particuliers cherchent ce type de biens atypiques pour en faire un loft dans le style industriel. Volume, lumière et hauteur sous plafond sont les arguments forts qui motivent de tels travaux. Voici 5 conseils indispensables avant de se lancer. 
 
1/ N’achetez jamais dans la précipitation !
L’amateur de bâtiments industriels doit s’armer de patience avant de trouver le lieu de vie idéal répondant à son budget et à ses attentes. En effet, mieux vaut faire appel à un expert immobilier pour estimer la valeur vénale du bien choisi. 
 
2/ Vérifiez que le lieu est viabilisé 
Ce  type de structure peut présenter de gros inconvénients. Inadapté à un logement classique, les raccordements aux réseaux peuvent s’avérer compliqués et dispendieux. Avant de signer, vérifier que le lieu est viabilisé ou « viabilisable » (eau, gaz, électricité, évacuations des eaux usées). 
 
3/ Identifiez la présence de polluants 
Les locaux anciennement destinés à un usage professionnel n'ont pas à répondre aux exigences des logements à usage d’habitation. L’agent immobilier analysera les diagnostics techniques et pollution remis par le vendeur. Cela vous apportera un éclairage sur la présence éventuelle de plomb, d’amiante, de mercure, d’hydrocarbures, etc., dangereux pour la santé. 
 
4/ Obtenir les autorisations administratives
La transformation de ce type de bâtiment exige des autorisations administratives. Renseignez-vous à la mairie afin de vérifier si ce changement d’affectation de l’immeuble en logement d’habitation classique est bien conforme au plan local d’urbanisme. Si c’est le cas, vous devrez déposer une déclaration préalable aux services municipaux. Si le bien convoité fait partie d’une copropriété, l’assemblée générale aura son mot à dire. Il faudra soumettre votre projet au vote des copropriétaires. En cas de travaux importants, assurez-vous d’obtenir un permis de construire. Pour vous protéger d’éventuels écueils, anticipez les clauses suspensives dès le compromis de vente (en cas de refus de permis de construire, d’obtention de l’accord de la copropriété, de changement de destination ou de préemption en cours). Vous pourrez ainsi vous rétracter sans pénalité. Une fois que vous aurez effectué toutes ces démarches et que votre projet sera lancé, il ne vous restera plus qu’à en informer l’administration fiscale - puisque les taxations d’un bâtiment industriel et d’un logement ne sont pas les mêmes. 
 
5/ Anticiper le coût des travaux
L'achat vous reviendra moins cher. Vous pouvez espérer une décote importante, de l'ordre de 20 à 40% par rapport à un logement traditionnel. En contrepartie, la transformation nécessitera des travaux assez lourds pour rendre l'espace habitable. Ce qui réduira d'autant cette économie initiale. 
 
 

 

VOIR LES ARTICLES :