Title

Comines, une ville à la campagne

Découvrez les charmes de la campagne et les attraits de la ville… Comines surprend par la richesse de son patrimoine naturel, urbain et industriel et offre de belles découvertes : des grandes demeures de maîtres aux alignements de maisons ouvrières en passant par les ponts frontaliers et les curiosités architecturales des usines textiles.

Comines a su garder la mémoire de son riche passé, en tant que ville frontière et ancien fleuron de l’industrie textile. Bien que reconstruite en grande partie après la Première Guerre mondiale, cette commune est parvenue à conserver et à réinventer son identité architecturale.

 

La Grand place

Située à proximité de la Lys et du pont frontière, la Grand place est le cœur historique de Comines. Entièrement détruite après la Première Guerre mondiale, la Grand place est alors repensée, agrandie et bordée de constructions nouvelles : des maisons à la flamande mais aussi un Hôtel de ville et une église érigés, dès lors, en vis-à-vis. Reconstruit dans le style renaissance flamande, l’Hôtel de ville est inauguré en 1929. L’architecte régional Louis Marie Cordonnier unifie les deux monuments qu'il relie grâce à l’utilisation de briques et de pierres et emploi du même vocabulaire architectural : tourelles à clocheton, lucarnes, épis décoratifs, couverture en ardoises. A l’intérieur, vous pourrez admirer une remarquable série de vitraux qui évoque les seigneurs successifs de la ville, la Fête des Louches et l’activité principale de Comines, la rubanerie. L’Hôtel de ville a été inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 2001 et son beffroi reconnu patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco en 2005 avec 22 autres beffrois du Nord-Pas de Calais et de la Somme.

 

L’église Saint-Chrysole

L’église Saint-Chrysole est reconstruite entre 1922 et 1938 par l’architecte Maurice Storez qui s’associe au moine Dom Paul Bellot pour le décor de l’édifice. Avec son style néo-byzantin surprenant et l’usage du béton armé qui permet l’emploi de nouveaux volumes et le percement de grandes ouvertures, l’église devient le symbole d’un art moderne et de la reconstruction réussie d’après-guerre. Classé "Monument historique" en 2002, l'édifice fait actuellement l'objet d'une restauration complète étalée sur 5 ans et qui a débuté en 2011.

 

De nouvelles infrastructures

Depuis une quinzaine d’années de nombreux équipements sont sortis de terre afin de répondre aux besoins de la population en matière de sports, loisirs, culture, etc. Deux zones d’activités ont été créées à Comines, des friches ont été réhabilitées, une offre de randonnées s’organise autour de quatre circuits balisés et aménagés. Afin de découvrir les richesses de la faune et de la flore, parcourez les bords de la Lys grâce aux anciens chemins de halage, aménagés pour piétons et cyclistes.

 

A savoir

12 888 habitants (Source : Insee - Janvier 2015) ; 87 commerces de détail ; 4 courts de tennis (dont 2 couverts), 1 bassin d’apprentissage ; 5 écoles publiques, 3 écoles privées (primaires et maternelles) ; 1 collège public et 1 collège privé ; 2 paroisses : église Saint-Chrysole et église de Sainte-Marguerite.

 

Retrouvez sur www.lavoiximmo.com toutes les annonces immobilières de Comines.

Vous souhaitez vendre ou louer sur Comines, déposez votre annonce ici.

 

VOIR LES ARTICLES :