Title

5 conseils pour faire visiter son bien

Vous ne savez pas comment réussir l’exercice délicat de la visite par des acquéreurs potentiels? Suivez les cinq conseils d'un expert en home staging pour que votre logement retienne toute leur attention.

« Sur le marché de l’immobilier, il y a aujourd’hui davantage de vendeurs que d’acquéreurs » note Francky Boisseau, cofondateur du réseau national Home-Staging Experts. Aussi, pour le spécialiste, devant cette abondance d’offres, jamais la valorisation de son logement n’a été aussi importante.

Désencombrer

En ce sens, il est impératif de désencombrer les lieux. Car au fil du temps, les occupants ont tendance à accumuler un tas d’objets qui masquent l’espace réel. Or « si le vendeur connaît ses mètres carrés, ce n’est pas le cas de l’acquéreur » prévient Francky Boisseau.

Ranger

Dans le même esprit, le vendeur est invité à nettoyer et à ranger. Il devra apporter une attention particulière aux chambres et à la salle de bains, deux pièces à fort ADN intime. « Il faut retirer les objets personnels des occupants de la maison, pour ne pas gêner l’acheteur potentiel ».

Dépersonnaliser

Afin que l’acheteur puisse se projeter, le logement doit être dépersonnalisé. « Les marqueurs générationnels type napperons, les signes religieux et les photos vont capter l’attention du visiteur qui, du coup, ne va pas se concentrer sur les propos de l’agent immobilier mettant en valeur le bien » précise l’expert.

Eclairer

L’attrait pour un bien passe aussi par la luminosité. Aussi, conseille-t-il d’« allumer les lumières et retirer les voilages qui obstruent la bonne diffusion de la lueur du jour ».

Argumenter

Si « le vendeur est là pour vendre et non pas pour rénover son bien » ce dernier peut toutefois présenter des points faibles à l’instar d’une cuisine démodée. Le professionnel préconise alors de demander un devis auprès de spécialistes, lequel donnera des arguments face aux objections des acquéreurs potentiels.

Zoom sur le home staging

Contrairement aux idées reçues, le home staging, c’est ni des travaux ni de la déco. Selon Francky Boisseau « le home staging c’est faire le mieux avec le moins, c’est-à-dire d’utiliser au mieux l’existant que le professionnel du home staging viendra compléter avec des éléments de mobilier et d’accessoires, pour une mise en ambiance qualitative. » En clair, c’est la mise en valeur du bien. « Le propriétaire n’a aucune idée de ce qu’il faut faire dans son bien, car il n’a pas le recul nécessaire. Nous prenons ainsi la main pour le faire à sa place » ajoute-t-il.

Avis aux candidats

Côté budget, le prix forfaitaire se veut accessible. Comptez 1 500 euros pour un T2. La prestation comprend notamment la mise en scène des lieux avec le prêt de matériel (mobilier et accessoires), qui va d’un simple fauteuil à l’ameublement d’un logement vide ; la réalisation de photos par des pros pour la communication du bien et l’établissement de devis sur les points faibles à « corriger » dans le logement. Fort d’un réseau de trente agences, Francky Boisseau, le cofondateur, regrette de ne pas en disposer au-dessus de l’Île-de-France et donc dans le Nord-Pas-de-Calais. Alors si l’aventure vous tente, sachez qu’il dispose d’un centre de formation pour vous former au home staging et accompagner le développement de votre entreprise. La formation de cinq jours est dispensée à Paris par sept intervenants (spécialiste en home staging, directeur d’une agence immobilière, photographe, diagnostiqueur…). Elle associe théorie et pratique pour un montant de 1 500 euros HT.

 

VOIR LES ARTICLES :