Title

Économie d'énergie : quels équipements donnent droit à crédit d'impôt ?

L'article 106 de la loi de finances pour 2016 prolonge le crédit d'impôt pour la transition énergétique jusqu'au 31 décembre 2016, mais renforce les exigences techniques des équipements éligibles.

Vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt si vous effectuez dans votre habitation principale des travaux d'amélioration énergétique. Le CITE, crédit d'impôt pour la transition énergétique, permet de bénéficier d'un taux unique de réduction d’impôt de 30 %, sans condition de ressources et sans obligation de réaliser un bouquet de travaux. L'avantage fiscal est de 30% des dépenses engagées, plafonnées à 8 000 euros (16 000 pour un couple, plus 400 euros par personne à charge) sur une période de cinq ans. Une seule condition : les particuliers doivent faire appel à des professionnels qualifiés RGE afin de bénéficier du crédit d’impôt pour la Transition Energétique. Quelques bémols : si le CITE permet la réalisation de travaux visant à rendre l’habitat plus économe énergétiquement, sa modification en 2015 le réoriente uniquement sur les rénovations lourdes. Les installations photovoltaïques, la biomasse et les équipements de récupération et de traitement des eaux de pluies ne bénéficient plus de cette réduction d’impôt. Enfin, si les propriétaires bailleurs veulent bénéficier du crédit d’impôt vert pour les travaux effectués dans un logement mis en location au titre des dépenses, ils ne pourront pas les déduire de leurs revenus fonciers.

Source : economie.gouv.fr

 

VOIR LES ARTICLES :